Le forum Monster Hunter Index du Forum
 
 
 
Le forum Monster Hunter Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

[FIC] La légende du lac Isenstar

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le forum Monster Hunter Index du Forum -> Monster Hunter Freedom Unite -> Taverne
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Palassa
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Juil 2011
Messages: 70
Localisation: A la guilde
Masculin Taureau (20avr-20mai) 猪 Cochon
Arme favoris: Katana, Arc, SnS, LB

MessagePosté le: Mar 1 Nov - 17:15 (2011)    Sujet du message: [FIC] La légende du lac Isenstar Répondre en citant

La légende du lac Isenstar 

Prologue : La légende. 

Dans le petit village de Pokke, dans une petite maison. 

Rimgas : Papi ! Papi raconte moi la légende du lac Isenstar 
Papi : Mais, Rimgas, tu la connais par cœur 
Rimgas : Oui, mais elle est tellement bien ! 

Sous les yeux émerveiller du jeune petit, le vieux barbus commençât 

Papi : « Il étais une fois quatre grands chasseurs, Drom, un grand et brave gaillard, il n’a jamais failli sa mission, il manie les grandes lames comme sa fourchette. Rajihad, un petit homme chevelus, petit par la taille, mais grand par ses exploits, aussi précis a l’arc qu’un Nargacuga sur sa proie. Burthag, un homme discret, solitaire et mystérieux, on raconte qu’il ne fait qu’un avec sa lame et Marya, ah Marya une jeune femme, blonde, yeux couleurs machalites, remplis d’une colère si puissante dont tout le monde ignore la raison, elle combat avec deux lames, aussi puissantes que légères. 

Un jour, la guilde de Kokoto envoya un message a tous les villages de chasseurs de la régions, elle convoqua les plus grand chasseur de chaque villages. Un dragon ancien, tout le monde le pensait mort ou disparus, un dragon de couleur gris, un gris argenté, le Kushala Daora est revenus. Une envergure de 30 pieds de long et 15 pieds de larges, le plus gros que n’ai jamais vus. Les 4 chasseurs répondirent a l’appelle, ils avaient déjà travaillé ensemble, réalisé des exploits exemplaire, mais celui là étais … légendaire. 

Chaque chasseur préparent leurs affaires, provisions, cartes, … 
Drom emportait avec lui une gigantesque lame noir avec des veinules bleues azures sur les flancs, elle paraissait d’une légèreté sans paraître, il avait une armure bleue, comme les nuit d’été, faite en rathalos de même couleur. Rajhiad lui emportait un arc noir, comme la mort, parsemé de veinules rouges, comme le feu. Il porte avec lui une armure dorée, faite de rajang. Burthag lui d’une simplicité, pris sa seule lame. Elle étais bleue azure, un tranchant en metal recouverte d’os de même couleur. Son fourreau étais aussi dure que la pierre, recouvert d’écaille bleu. Il avait une armure noir avec des cornes en avant sur le torse le rendant terrifiant une armure faite de Diablos Noir. Marya emportait avec elle deux lames du même teint que celle de Drom, elle avait une armure qui la rendait magnifique, une armure faite de Kirin . 

Ils partirent le lendemain dès l’aube pour le lac Isenstar. La ville de Kokoto étais sur la rive droite du lac ; le kushala a été aperçus sur la rive gauche, dans une jungle impénétrable. Un bateau les conduisit de l’autre côté du lac, quatre jours de navigations. Pendant plusieurs jours ils marchèrent a travers la jungle. Après cinq jours de marche, ils aperçurent une clairière, avec des dizaines d’arbres couché, sans doute par un vent d’une puissant indescriptible. Rajhiad en déduisit que le Kushala y avait fait son nid. Ils campèrent a une demie lieu du nid. Pendant près de quatre jours, aucun signe du dit dragon. Un matin en début de matinée, ils entendirent un rugissement, si puissant que Marya et Rajhiad durent se boucher les oreilles (note de l’auteur : pas les deux autres étant donnée l’épaisseur des casques les protégeants). Les quatre chasseur se engagèrent le combat. Pendant près de deux heures, ils combattirent le dragon, eux se fatiguait, alors que le monstre semblait a peine essoufflé. La bataille fut rude. Lorsque Burthag fit abattre sont épée sur la tête du dragon, les cornes du Kushala se cassèrent. Ce dernier s’énerva et balaya le champs de bataille avec sa queue. Drom se protégea avec le flanc de son arme qui le projeta contre un arbre et cassa son lame. Le Kushala près a attaqué Marya Rajhiad décocha une flèche entre les côtes du monstres pensant la sauvé. Le Kushala se retourna et frappa Rajhiad avec sa patte qui l’envoya heurté un roché, il semblait assomé, les flèches étaient éparpillés sur le sol. Le dragon attaqua Marya, sans qu’elle eu le temps de réagire, lui fendant son armure et lui transperça le corp. Burthag étais a présent seul contre le dragon, regardant ses compagnons morts ou mourant. Le Kushala plongeât sont regard dans celui de Burthag. Il étais courageux, mais pas fou. Le Kushala déclancha une bourrasque avec ses ailes, qui fit tombé Burthag près d’une lame de Marya, il l’attrapa et la lança dans la patte arrière droite du dragon empêchant celui-ci d’attaque. Le dragon prit son envol et s’envola. Burthag tomba sur le sol anéantis et fatigué par le combat, mais néanmoins vivant ! Quelques jours plus tard, il se réveilla chez un inconnus plein de courbatures. L’inconnu étais un médecin ou considérer par certaines personnes comme un shaman. Il expliqua a Burthag qu’il avait essayé de sauvé ses amis, mais sans résultats. Il lui expliqua aussi qu’il l’avait rendu immortel par le temps, histoires de trouver et former quatre « successeurs » pour tuer le Kushala. 

On racontes que le Kushala est toujours en vie avec la lame de Marya dans les pattes. » 

Papi : « Voilà, c’est fin… Oh! il dort. Brave petit.




Chapitre 1 : Apprentissage 

Dix ans plus tard. 

Rimgas a beaucoup grandis, il mesure environ 1m80, plus ou moins musclé, les yeux bleus grisâtre, très calme et maladroit, il habite dans le petit village de Pokke, qui accueille tout au plus une dizaine de chasseurs. 

« Papi ! Papi ! Je vais a l’école d’entraînement, je vais m’inscrire » 
-A se soir, répondit le vieux barbus d’une voix faible « 

Sur le chemin, il vit plein de chasseur, enfin plein, une vingtaine, des grands, des petits, avec toutes sorte d’armes, des plus extravagantes, aux plus imposantes. Une fois arrivé a l’école il vit trois jeune a peu près du même âge que lui. Deux garçons et une fille. L’un étais grand, brun et plus musclé de Rimgas, l’autre étais petit, blond et un peu enrobé. Elle, elle étais brune… et de dos aussi, c’est tout ce qu’il voyait d’elle. 

Après s’être inscrit, Rimgas, et les trois autres futurs chasseurs furent accompagné par le Dirigeant de l’école dans une salle. Rimgas la trouvait étrange, il y avait une table, pour une personne, et des espèces de marches en arc de cercle. 

« Asseyez-vous » dit le dirigeant d’une voix calme et monotone 
« Ah, se sont des bancs, pensât Rimgas » 
« Je m’appelle Dante, je suis chasseur, tout comme vous le serez prochainement . Je vous apprendrais la partie théorique de la chasse, tous ce qu’il faut savoir sur les potions, les armes, les wyverns, les felynes. Vous viendrez demain a 7.00» 
Dante avait des cheveux gris, il paraissait pourtant jeune, il avait des yeux vert, d’un sombre angoissant. 
« Et sur la pratique ? » demanda le grand brun en frappant de sa main 
-Vous apprendrez dans l’arène avec d’autre chasseurs. 

Le lendemain matin, Rimgas se leva tranquillement, pris un petit déjeuné consistant, s’habilla et partis pour l’école. Il est arrivé a 7.00 précise. Il est seul devant la porte de l’école, quand il entendit une voix féminine. 
« Salut, dit-elle gentiment 
Il se retourna et vis une fille au visage fin, avec des yeux couleur crabalites. 
-Salut, répondit-il en cafouillant 
-On ne s’est jamais vus dans Pokke, pour le village est petit 
-Oui, je ne sortait pas beaucoup, je m’occupe de mon grand père. 
-Ah d’accord, je suis Nadia et toi ? 
-Je suis Rimgas 
-Je te présente mes frères, Barrow et Boromis 
-Bonjour, dit Rimgas d’une voix tremblante 
-Bon les crevettes, entré. Je vous présente Gleadr, il vous apprendra a utilisé les armes au corp a corp 
-Salut tout le monde, fit ce dernier. Il était grand, cheveux noir, plutôt musclé, il semble discret et cacher quelque chose. 
-Et Thorn, repris Dante, il vous apprendra a utilisé les armes a distance. 
Il avait les cheveux blanc, avec deux grandes mèches qui tombe sur les joues (Note : Genre Sephiroth de Final Fantasy) 
-On devra savoir utilisé toutes les armes demanda Barrow exasperer 
-Oui, répondit Gleadr, un bon chasseur doit savoir chasser avec toutes les armes. 
-Mais avant de passer a l’entraînement, ils vous faut une armure, dit Thorn. 
Pendant près d’une heure les chasseurs choisirent une armure, et optèrent pour une armure légère, l’armure Mamofu. 
-Excellent choix dit Gleadr, l’armure Mamofu est parfaite pour les débutant. 

Pendant plusieurs mois, les quatre chasseurs travaillèrent leur apprentissage, sur les potions, les monstres, les armes, les combats… . 

Dante leur a appris l’utilisation de certaines provision : 
« Les mégas jus, qui procure une énergie incroyable, de l’énergie, pas de la force » insista Dante, il insista aussi sur les wyverns, « Un wyvern ne vous laissera aucune chance de survie, s’il a l’opportunité, il vous tuera ». Il parle aussi des régions du monde, « Les montagnes d’un froid polaire au somment, il faut donc prendre un breuvage chaud, le désert, d’une chaleur extrême. 

Pendant les combats dans l’arène, Rimgas étais le plus maladroit, plusieurs fois il aurait pu se faire tué, mais Boromis le sauvait toujours, ou très souvent, mais il s’améliorais de jour en jour. Quand leur apprentissage fut fini les quatre chasseurs choisirent leurs armes 
Rimgas, lui a opté pour le katana, Nadia, elle préfère combattre avec deux lames, Barrow avec les grandes lames et Boromis, se révélait plutôt précis et habile a l’arc. 


Dante les convoqua dans l’amphithéâtre et leur dit en compagnie des deux maîtres d’arme : « Maintenant que votre apprentissage est terminé, vous allez pouvoir vous lancé a l’aventure. Nous vous offrons une armure kut-kut pour vous lancer dans la chasse. 


Chapitre 2 : L’aventure commence 

Une fois que Rimgas eu reçus son armure, il couru vers sa maison. Il enleva son armure Mamofu et enfila son armure Kut-ku. 

Le lendemain matin, Rimgas partit acheter une arme chez le marchand d’arme. Il lui commanda un grand katana entièrement fait d’os. 
« Pas mal pour commencé, fit Gleidr derrière ». Il interrompit la commande et demanda un grand katana, en fer, avec un magnifique fourreau bleu entouré de soie violette. 

« Rimgas, je t’ai trouvé des compagnons de chasse, ils vont repousser une horde de Buldrome qui menace la route de commerce pour Kokoto, je voudrais que tu mettes en pratique ce que tu as appris a l’école. 
- Oh merci Gleadr, comment puis-je te remercier ?! cria de joie Rimgas en courrant chez lui préparer ces affaires. 
- En m’aidant, pensa Gleidr ». 

Ce n’est qu’arrivé chez lui qu’il a remarquer que Gleidr a oublier de lui dire le lieu du rendez-vous. « Oh et puis pas grave, des chasseurs en Kut-ku, il doit pas y en avoir des masses et sa se vois de loin, ils viendront sans doutes me voir. » 

Le lendemain matin, Rimgas se leva et se prépara rapidement, il fit plusieurs fois le tour de sa chambre et vérifia plusieurs fois s’il n’avait rien oublier : « Carte, aiguisoirs, potions, breuvage chaud, … mon armure, mon katana, mon fourreau, mon sac, c’est bon tout est près, je peux y aller ! » 

En sortant de chez lui, Rimgas marcha tranquillement vers la sortie du village. Il devait y avoir une bonne vingtaine de chasseurs. Trois chasseurs avancèrent vers Rimgas : « Hey ! Tu doit être Rimgas ? 
-Oui, répondit-il 
- Je suis Carne, je te présente mes compagnons et amis, Fadawar et Orik. 
-Hey ! répondit Rimgas 

Carne avait un énorme marteau en acier, il étais tenus par la sangle de son armure rose, sans doute du congalala. Il était plus grand et plus musclé que Rimgas, il avait le teint mâte, des cheveux noir et raides qui tombait jusqu’au col. Fadawar avait une carrure imposante, il faisait la même taille que Rimgas, il avait une fusarbalète en congalala, une armure en écailles bleues mélangé a une cotte en métal. Elle scintillait au soleil, ça la rendait magnifique, mais elle est différente des autres, elle est plus légère qu’une armure d’épéiste. Orik suivit le regard de Rimgas sur sa lame rouge feu : « Oh, c’est un Djiin, je l’ai hérité ainsi que mon armure en Khezu a la mort de mon père quand j’avais trois ans, nous vivions a Kokoto, il est mort contre une entité vivante. Avec ma mère nous avons fait le voyage jusque dans les montagnes et un petit felyne du nom de Trenya nous recueillis chez son maître. J’ai pu garder cette arme et cette armure pour mon entraînement a l’école. » 

Sur ces mots, les quatre compagnons partirent pour les montagnes enneigées. Sur le chemin Rimgas observa Orik, on ne distinguait de lui son visage fin et son imposante carrure. 

Dans les montagnes 

Après deux jours de marche depuis le village de Pokke, ils arrivèrent aux pieds des montagnes. 
« Pourquoi les marchand passent dans les montagnes, alors qu’il peuvent les contournées ? 
Fadawar explosa de rire 
-Les coutournées ? c’est environs six jours de marche en Kokoto et Pokke en passant a travers, alors qu’en les contournant c’est environs vingt jour de marche, il faut traverser le désert qui regorge de wyvern des plus redoutables, ensuite la vieille jungle, qui grouille de wyverns encore inconnus , ou mal connus, après il faut traverser un lac, environ quatre jours de navigations, continua Fadawar. 
-Bon d’après la carte, il y a une grotte a une lieu d’ici, c’est un raccourcis pour le sommet, plus vite on y sera, plus vite on aura terminé. 

Après une demie journée de marche, ils furent arrivés devant la grotte, ils burent un breuvage chaud et entrèrent (Note : A savoir qu’il ne dure pas dix minutes, mais deux, trois jours.). 

Dans la grotte 

« Il fait très sombre ici, dit Rimgas 
-En même temps, dans une grottes, c’est logique, répondit Orik . » 

Au bout de deux heures de marche dans la grotte, ils virent une forte intensité de lumière. 
« La sortie !!! cria Rimgas 
(Crie d’un Khezu) 
-Heu, c’est quoi ce cri ? demanda Fadawar ? 
-Je sais pas, répondit Carne » 
Les quatre compagnons, partirent dans une course folle, vers la sortie de la grotte, ils entendirent des rugissements, des explosions, des fracas, etc … . Ils se précipitèrent vers les bruits, une fois sortie de la grotte, il virent un Khezu, agonisé et mourir sur le sol. 

« Bien joué ! dit Carne 
-Merci, répondit l’inconnu, je suis Snake. Il étais grand, brun des yeux couleur Rathian, une épée rouge comme la lave, noir comme la poussière d’un volcan, une armure noir, très légère. 
-Elle est faite en quoi ton armure ? demanda Rimgas 
-En Nargacuga, une bête noir et féroce. 
-Ok merci, répondit Rimgas.» 
Il étais accompagné d’un autre grand brun, il s’appelait Spike, les yeux terre, une armure marron « Du diablos noir, tué au katana en seulement deux jours » se venta Spike. Un dernier, Juve, chasseur arriva et rengaina sa lance flingue, elle étais couverte de plumes oranges, elle étais magnifique, sans doute puissante, et marrante a regardé. En la voyant Rimgas acquiesçait un petit sourire. 

« Qu’est-ce que vous faites là ? demanda Spike 
-On débarrasse la route pour Kokoto d’une horde de Buldrome, et vous ? demanda Fadawar 
-Nous on débarrasse aussi la route de Kokoto. Vous avez besoin d’aide ? Proposa Juve 
-Non c’est bon, on devrait se débrouiller, merci, dit Fadawar 
-Ok, pas de problème, souris Snake. 

Snake, Spike et Juve commençait a s’éloigner quand Snake se retourna « Au faite, la horde est plus a l’est, on a du en tué quelques un pour passer. 
-Merci, répondit Rimgas. » 

Après deux heures, ils arrivèrent sur une hauteur, environ quinze pieds au dessus de la horde. Ils virent environs quarante pelagus, dont un, presque deux fois plus gros que tous les autres 
« Un Bulfango, le chef de la horde, peut-être qu’en le tuant, la horde partira, proposa Orik. 
-Ouais, mais, il chargera quand, c’est pions seront mort, ironisa Rimgas 
-Pas faux rigola Fadawar, mais comme je suis au fusarbalète, je peux lui tiré des munitions dans les défenses, dit-il en frappant dans ses mains 
-Mauvaise idée, on pourra pas descendre d’ici, dit Carne 
-J’ai un truc, proposa Rimgas 
-On t’écoute, dit Carne 
-On descend discrètement, et on tape dans le tas, toi Fadawar tu tires une fois qu’on est en bas 
-Ca me va, répondirent deux des trois compagnons 
-Et moi je bombarde le groupe, rigola Fadawar. 

Rimgas, Carne et Orik, descendirent par des vignes. Une fois en bas Fadawar chargea ces munitions perçantes dans le Bulfango. Les Buldromes se mirent a charger Carne en arrêta un avec un coup dans la tête, Rimgas en tua un sur le coup en enfilant son Katana entre les défenses, Orik agile comme un Nargacuga s’occupait de trois Buldrome, il n’avait pas dégainé son arme et laissait les Buldromes se charger dedans, sa le faisait rire, mais le fatiguait aussi très vite. Fadawar lui tirait ses munitions dans le Bulfango, celui là essayait de charger Fadawar, mais c’est un wyvern aussi bête que lui (Note : Jeu de mots que je peux pas m’empêcher de faire.) la bataille dura seulement quelques heures, Rimgas s’en sortait très bien, il a tué plus de Buldrome qu’il ne s’est pris de coup. 

Rimgas fit signe a Fadawar d’arrêter de tiré sur le Bulfango. Il courra en direction de ce dernier et lui enfonça le Katana dans les côtes, il s’affaissa et tomba sur le sol, Rimgas arma et frappa le crâne dans un bruit sourd, le Bulfango agonisa et souffla son dernier souffle de vie. Contrairement a ce que les quatre chasseurs aurait pensé, les Buldromes continuèrent a combattre. Les chasseurs en difficulté durent se replier, quand trois chasseurs arrivèrent, ils reconnurent Spike, Snake et Juve, une grande explosion retentit de la lanceflingue de Juve fit tombé deux Buldrome, Snake et Spike finirent le travaille assez rapidement. 

« Pas besoin d’aide hein, ironisa Spike 
-Oh, c’est bon, c’étais contradictoire a notre plan, ils devait abandonné après la mort de leur chef, répondit Carne sur un ton sec. 
-Au faite, vous venez de Pokke, vous aussi ? demanda Rimgas 
-Non, on vient d’un tout petit village, Yukumo, il est l’est de Pokke au rempart de la vieille jungle, c’est une ville plein de ressource, une terre fertile et le fleuve de Edda plein de poissons et autres animaux où nous pouvons abreuvé nos bêtes 
-Alors pourquoi faire une missions pour Kokoto ? demanda Fadawar 
-Notre petit village, a besoin d’aide pour survivre, les ressources sont chères et nous n’avons pas beaucoup d’argent, en chassant nous rencontrons d’autre chasseurs qui remplissent des missions au compte de Yukumo, dit Snake. 
-Bon nous on va y aller, on voudrait rentré pour le petit déjeuné demain matin, merci et on passera au moins une fois a Yukumo, dit Carne. 
-Merci et bon retour, on a encore un Tigrex a supprimé. 
-Bonne chance. 

Les quatre chasseurs s’éloignèrent et repartirent chez eux. 


Chapitre 3 : Une corne blanche

Rimgas est rentré de la chasse, il est fatigué, il n’a pas dormis depuis deux jours. Il fait nuit sur Pokke, Rimgas, Carne, Orik et Fadawar se disent au revoir et chacun prirent le direction des maisons respectives. Rimgas entra chez lui et vit une ombre. 

« Alors, comment c’est passé cette chasse ? demanda Gleidr 
-Bien, mais je suis crevé, et j’ai plein de courbature 
-Tant mieux, le village a un autre service a te demandé, un Monoblos est apparu dans le désert, il cause de nombreux dégâts et empêche d’autre chasseur de faire leur travaille. Le chef voudrait que tu t’en débarrasse. 
-Je suis trop fatigué pour un wyvern de cet importance, ronchonna Rimgas 
-Rimgas, cria Gleidr, un chasseur doit aller à la chasse dans toutes circonstance, il ne peux faillir a sa tâche que par la mort, sinon emprisonné dans la capitale a vie. Tu doit y aller ! dit sèchement Gleidr . 
Rimgas semblait réfléchir 
-Je part a quelle heure ? souffla Rimgas 
-Je préfère sa, dit Gleidr, soit près pour neuf heures, vous partirez a dix 
-Nous ? dit Rimgas 
-Oui, je vais aller voir Carne et Fadawar pour que vous y alliez ensemble, s’ils acceptent vous partirez avec Kira, un petit felyne, le meilleur du village, le plus courageux et brave, répondit Gleidr 
-Je suis partant, souria Rimgas 
-R’appelle toi qu’il est sensible au bruit et au fortes intensité lumineuse, dit Gleidr » 

Gleidr s’apprêta a partir quand il se retourna et dit : « Un nouvel équipement est arrivé de la part d’un Snake. 
-Merci » 

Sur ces mots Gleidr sorti de la maison et parti. Rimgas étais trop fatigué pour aller voir son nouvel équipement, il partis se coucher et s’endormis comme une masse. 

Le lendemain matin, vers sept heures, Rimgas se leva péniblement, s’habilla avança vers l’armoire et vit une armure, blanche, comme les os, et un katana en bois, avec des runes écrites dessus. 

« Mon katana est en bois, c’est une blague j’espère, MON KATANA EST BOIS ! cria-t-il. » 
Il enfila l’armure et vit un papier : 
« C’est une armure en Monoblos Blanc, c’étais ma première armure. 
Snake. 

PS : Ce katana est boisdragon, un chasseur le vendait pour une poignée de pain, il est capable de trancher l’acier, même le plus dure » 

«Couper de l’acier, on verra sa dans les prochains jours. » Il attrapa le katana et sentit tous ses muscles se raidir, il ne pouvait plus bouger, cela dura seulement quelques secondes, mais il restait plus ou moins ankylosé. Il partir pour la cuisine où son grand-père préparait le petit déjeuné. Il pris sont petit déjeuné rapidement et sortit. Il voulait en apprendre plus sur son arme, il décida d’aller voir Gleidr. Une fois arrivé devant chez lui, il frappa. 

« Entrez ! dit Gleidr 
En entrant Rimgas vus Gleidr rangé une arme bleue azure et aperçus une armure bleue nuit. 
-C’est ton équipement ? demanda Rimgas 
Il resta sans voix 
-Montre, dit Rimgas 
-Non ! cria Gleidr. Tu étais ici pour quoi ? 
Rimgas resta silencieux 
-Pour mon katana, il est en bois et … 
-Katana boisdragon, il coupe l’acier, même le plus dure, traverse la chaire d’un Daora, comme il fend l’air, il est capable de paralysé un wyvern, même le plus gros, dit Gleidr sur un ton monotone 
-Heu… merci, répondit Rimgas 

Il sortit de la maison et partis a l’entré du village. 
« J’ai déjà vu son équipement, mais où ? » 

-Hey, Rimgas, près pour la chasse ? dit Carne 
-Oui, mais comment tu m’a reconnu ? demanda Rimgas 
-Ton sac en peau d’Anteka, t’es le seul a en avoir comme celui là, répondit Carne en rigolant 
Rimgas acquiesça 
-Comment tu l’a eu ? repris Carne 
-C’est Snake qui me l’a envoyé de Yukumo 
-Ok, dit Carne 
-Salut les gars, dit Fadawar, tien nouvelle armure classe. 
Rimgas ré expliqua comment il l’avait eu. 
-Aller on y va dit Kira 

Les trois chasseurs partirent en compagnie de Kira, le petit felyne, sur le chemin Rimgas et Carne parlèrent. 

« Tu sais pourquoi Gleidr ne veux pas qu’on le vois avec son armure ? demanda Rimgas 
-Pourquoi ? répliqua Carne 
-Je suis aller chez lui, j’ai aperçus son équipement, je lui ai demandé de me le montré et il m’a presque jeté dehors, dit Rimgas calmement 
-Non, je sais pas, il est bizarre depuis ta sortis de l’école. 

Ils marchèrent toute la journée, une fois arrivé au porte du désert, il firent une pause. 
« Nous arriverons là ou le Monoblos a été vus vers la mi journée, dit Kira ». 
Les quatre compagnons dormirent jusqu’au lendemain matin. 

Le lendemain matin, les quatre compagnons se levèrent, mangèrent le repas préparé par Kira et repartirent. 

Un peu avant la mi journée, une grande corne blanche sortis du sol cassant la jambe de Fadawar dans un bruit sourd et un cri de douleurs monstrueux. La corne ressortis transperçant Fadawar de part en part de son corp. Le Monoblos étais désormais visible. Il étais blanc, tout blanc, sauf sa corne qui étais rouge, recouverte du sang de Fadawar. Le corps de Fadawar gisait au pied de la corne, sur la tête du monoblos. Rimgas étais a la fou de rage, et mort de peur. 

Carne commençait déjà a taper le Monoblos, Rimgas en fit de même, ils tapèrent tous les deux la tête, les pattes . Le Monoblos s’enfonça dans le sable, laissant le corps de Fadawar étendu sur le sol. Rimgas chercha dans son sac une bombe sonic, il l’a lança , le Monoblos sortis du sable, enfin juste sa tête, Carne tapais sa tête, Rimgas tapais le coup, Kira parti posé un piège a choc non loin derrière . Le Monoblos sortis du sable et chargeait Kira et tomba dans le piège, tous frappèrent le Monoblos. Le combat dura presque toute l’après-midi. Carne, Rimgas et Kira se déchaînèrent sur le Monoblos, pour vengé la mort de Fadawar. Rimgas esquiva un coup de queue du Monoblos, il couru jusqu’au niveaux de la tête arma son katana et tua le Monoblos. 

A la fin du combat quand les trois compagnons furent remis du combat, ils prirent la décision d’enterrer Fadawar, non pas en tant que mort, mais pour le respect qu’ils avaient pour lui. C’étais un merveilleux chasseur, et un amis. Ils emportèrent ses affaires, comme le veux la tradition. 

Après avoir enterrer Fadawar les trois compagnons, reprirent le chemin pour Pokke.
 

_________________
"La vie ne s'invente pas, elle se vie"


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 1 Nov - 17:15 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le forum Monster Hunter Index du Forum -> Monster Hunter Freedom Unite -> Taverne Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com